Freelance in spotlights

Profile Picture

Vivien Adnot : Indépendant par vocation


Qui a dit que l'esprit d'entrepreneuriat attendait le nombre des années ? Sûrement pas Vivien Adnot qui joue la carte freelance pour doper son cursus d'ingénieur études avec des projets professionnels orientés web.


Avec plusieurs CV en ligne, dont un profil sur Kayboo bien sûr, Vivien Adnot met consciencieusement toutes les chances de son côté pour se faire connaître auprès d'éventuels commanditaires, même s'il avoue parfois que cette visibilité Online nuit par moments à la qualité des contacts. Jusque là rien d'étonnant, sauf qu'à 22 ans, cet élève en dernière année à SupInfo explore déjà les possibilités offertes par le statut d'indépendant.

"Comme j'aimais l'informatique depuis le lycée, j'ai choisi une école qui proposait de l'alternance dès la première année, C'est un schéma peu classique dans ce cursus, mais extrêmement positif sur le long terme", affirme Vivien. Aujourd'hui, il partage donc son temps entre une start-up où il développe un site web et des services du Online vers le Offline dans le secteur des jeux sociaux ainsi que sa propre activité d'auto-entrepreneur. Un virus de la création que ce développeur .Net avec une forte orientation web souhaite, en permanence, enrichir de nouvelles expériences"Je suis vraiment intéressé par les notions d’entrepreneuriat et de création. J'adore prendre un projet dès le départ", comme il aime à le rappeler.

En effet, ce choix de l'alternance l'a rapidement poussé à démarcher ses propres clients et à développer des projets personnels en parallèle de sa formation et du temps passé en entreprise. "Cette période d'apprentissage m'a permis de me frotter assez vite aux contraintes du monde professionnel et aux difficultés de construire un réseau à Paris quand on part de zéro et que l'on vient d'Orléans". Pourtant, Vivien Adnot ne s'est pas laissé abattre par ces débuts un peu chaotiques. Normal quand on possède la fraîcheur de la jeunesse et que le monde vous appartient. Actuellement, il travaille sur un logiciel "maison", un site Internet et se prépare même à créer ses premières applications web. Une boulimie de projets qui ne l'empêche pas de s'adonner à l'une de ses passions : le skate ! "L'un des meilleurs moyens pour découvrir Paris à 3h du matin. Cela me permet de me concentrer sur un sujet complètement différent de l'informatique", ajoute-t-il avec un brin de facétie. Rendez-vous l'année prochaine, après le diplôme, pour plonger tête la première dans le grand bain du monde professionnel...

 


Son avis sur Kayboo

"J'ai créé un profil sur Kayboo. Cette plateforme m'intéresse beaucoup car elle est très spécialisée et la conjoncture actuelle se prête bien à ce type de démarche. Il y a énormément de demandes pour des développeurs et pas assez d'offres de services disponibles."


Interview et rédaction de Gwenaël Cuny.